Site naturel

Published on avril 5th, 2017 | by Margaux

0

Le parc national de Yala

Situation du parc national de Yala


Connu également sous l’appellation « Parc national Ruhuna », le parc national de Yala est le plus visité du Sri Lanka. Il se dresse sur la deuxième marche du podium en termes de superficie (979 km2). On le retrouve dans la région sud-est du pays, dans la province du Sud et la province d’Uva et à 300 km de Colombo. Le parc a été rehaussé au rang des sanctuaires de vie sauvage en 1900, un statut confirmé le 1er mars 1938. Il comprend des zones qui conservent l’eau tout au long de l’année. Les éléphants viennent s’y abreuver et plusieurs oiseaux d’eau et des buffles en ont fait leur habitat naturel.


Flore


Le parc national de Yala est notamment reconnu pour sa grande variété d’écosystèmes. On y trouve des forêts tropicales humides et des forêts sempervirentes sèches. Le plateau de Deccan présente quant à lui des déserts et broussailles xérophytes. Dans la liste des espèces végétales connues figurent Drypetessepiaria, Manilkarahexandra et Chloroxylon. Plages de sable, zones humides marines, prairies… autant d’éléments qui viennent enrichir l’ensemble.

Le parc est subdivisé en 5 blocs. Le bloc I s’étend sur une grande partie du secteur boisé, lequel se compose aussi des prairies de Pelessa et de milieux ouverts de pâturages. Le bloc II présente à peu près la même végétation quele bloc I. Ses mangroves se répartissent autour de l’estuaire de la rivière Menik. Ce second bloc comprend également des zones saisonnièrement inondées, où pousse l’Oryzasp, une espèce sauvage de riz. Enfin, les autres blocs (III, IV et V) sont essentiellement composés de forêts.

flore du sri lanka
Voilà le genre de paysage à couper le souffle qu’on peut apercevoir dans le parc national de Yala.


Une faune riche en oiseaux


Le parc national de Yala est une des ZICO (Zone importantepour la conservation des oiseaux) du Sri Lanka. Il abrite quelque 215 espèces d’oiseaux, dont 6 sont endémiques du pays. L’on parle du pigeon de Ceylan, du calao de Ceylan, de l’akalat à calotte brune, du barbu à couronne rouge, du coq de Lafayette et du bulbul à tête noire. Les zones humides de Yala accueillent quant à elles 90 espèces d’oiseaux d’eau et la plupart d’entre elles sont des espèces migratrices.


Des mammifères


La faune du parc national de Yala compte aussi 44 espèces de mammifères. Parmi elles figure l’éléphant du Sri Lanka, dont le troupeau se chiffre entre 300 et 350 individus. Sa population varie surtout selon les saisons. En outre, le parc doit également sa réputation à sa densité de léopards. Le bloc I accueille à lui tout seul, quelque 25 léopards. Enfin, le parc national de Yala abrite encore des espèces menacées comme l’ours lippu et le buffle.

éléphants sri lanka
Les éléphants sauvages du Parc national de Yala vivent en totale liberté dans leur environnement naturel.


Des reptiles et amphibiens


Le parc national de Yala recense 46 espèces de reptiles, dont 5 endémiques du Sri Lanka : le krait, l’Amphiesmaparallelum, le lézard à lèvres peintes, le Chrysopeleataprobanica et l’agame de Wiegmann. Sur la ligne côtière du parc, on retrouve souvent les 5 espèces de tortues marines menacées de disparition : tortue luth, tortue caouanne, tortue olivâtre, tortue imbriquée et tortue verte. Enfin, le parc abrite aussi les 2 espèces de crocodiles (crocodile des marais et crocodile marin) du Sri Lanka.


Un lieu très touristique


Le parc national de Yala se révèle aussi être un lieu touristique par excellence. Au Sri Lanka, il occupe même la première place en termes de nombre de visiteurs. 30 % d’entre eux sont des étrangers, spécialement des européens. L’année 2002 a enregistré un chiffre record : 156 867 touristes. Le parc a toutefois été déserté durant la guerre civile, mais une reprise s’est enclenchée dès 2008 (9 078 touristes locaux et 7 532 étrangers sur la période de janvier à juin). Les revenus du parc ont alors augmenté de 154 000 dollars. La croissance a persisté durant l’année 2009, ce qui porte le chiffre à 235 000 dollars.

Le bloc I connait la plus grande affluence, grâce à sa forte densité d’animaux sauvages comme l’éléphant, l’ours, le léopard, mais aussi des oiseaux. Les horaires pour contempler les animaux sauvages s’étendent de 5 h 30 du matin à 6 h 30 du soir. À cause des sécheresses, le parc ferme ses portes chaque année du 1er septembre au 15 octobre.

Guide Voyage au Sri LankaContenu du guide
Notre guide contient toutes les informations utiles qui feront en sorte que votre voyage sera un moment unique et inoubliable.

Vous y trouverez les points suivants :

Introduction - 11 conseils aux voyageurs pour comprendre les coutumes locales - 7 choses cool du Sri Lanka - 5 endroits à voir absolument - 10 choses à faire absolument - 10 règles de sécurité pour votre voyage - Le coût de la vie (47 produits) - Les 6 arnaques les plus courantes - 3 suggestions d’itinéraires

Prix du guide : 9.95€Veuillez vérifier votre dossier spam, il se peut que l'e-mail arrive dans ce dossier.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Back to Top ↑
  • Guide sur le Sri Lanka

    Mon guide de voyage au Sri Lanka est un e-book au prix de 9.95€ vous expliquant en détail tout ce qu'il y a d'intéressant à faire au Sri Lanka et les arnaques à éviter.


    image list à puce Pour acheter le guide automatiquement via paypal / carte de crédit, cliquez ici :


    image list à puce Pour d'autre moyens de paiement, rendez-vous sur la page dédié au guide.
  • VISA Sri Lanka

    Pour être autorisé à voyager au Sri Lanka, il vous faut obtenir votre document ETA. Ce document vous dispensera des formalités de VISA pour un séjour de moins de 30 jours.

    Rendez-vous sur notre page dédiée afin de pouvoir remplir votre formulaire directement et facilement.
  • Articles au hasard

  • Vidéo souvenir

  • Commentaires récents